« Opération poser Scellé », l’opposition annonce la couleur à partir du lundi 07 octobre.

0
1032

Après la fameuse mobilisation organisée dans la capitale menant devant les locaux du siège des Nations-Unies en Haïti, pour demander à la communauté internationale de ne plus soutenir Jovenel Moise à la tête du pays. Parallèlement, les responsables de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti ont annoncé ce samedi à travers une conférence de presse donnée au bureau du sénateur de l’Artibonite Youri Latortue « L’Opération Poser Scellé » sur toute l’étendue du territoire national à partir du lundi 07 octobre.

24 heures après la leçon de mobilisation en thème de présence sur le macadam, les membres de l’opposition veulent à tout prix mettre fin au mandat du président de la république, les opposants du pouvoir annoncent la couleur et lancent pour ce lundi « l’Opération Poser Scellé » à l’occasion de la réouverture officielle des tribunaux à travers les 18 juridictions du pays, dont le but principal c’est de fermer les portes de tous les institutions publiques (l’ONA, la DGI, la DOUANE etc…) en vue d’empêcher à Jovenel Moise de trouver des fonds pour financer ses actes de corruption.

André Michel, Nenel Cassy, Youri Latortue, Arodon Bien-Aimé, Abel Descoline, René Civil et autres personnalités présents sur la table pour la circonstance ont réiteré leur position à savoir le départ du chef d’État sans condition et la mise en place d’un gouvernement provisoire. Selon eux, le président ne dirige rien actuellement dans le pays.

Le sénateur de l’Artibonite a profité de ce moment pour donner un ultimatum au Core Group …
« parler rapide et clairement » a martelé Youri Latortue à la communauté internationale. Il poursuit pour saluer le travail de la PNH et leur prodiguer des conseils.  » Tiens bon! la PNH, ne tolère aucune personne qui vienne semer la dichotomie entre vous… vous devez collaborer avec la population pour la laisser manifester », a ajouté l’ex président de l’assemblée nationale.

Me André Michel de son côté a donné une mise en garde au Core Group quand à leur ingérence dans les affaires internes du pays.  » Nous ne demandons pas aux blancs de venir remplacer personne. On veut juste le départ de Jovenel Moïse parce qu’il est incapable de gouverner le pays », a fait savoir l’homme de loi.

Dans leur quête de trouver la démission de Jovenel Moise au pouvoir, les membres de l’Alternative Consensuelle Pour la Refondation d’Haïti ont déjà procédé à la mise en place d’une commission de facilitation composée de 9 membres, chargée de faciliter la passation du pouvoir après le départ du chef de l’Etat.

Les membres de l’opposition ont donné rendez-vous à la population, devant les locaux de la Cour de Cassation dans la matinée ce lundi, où le président va prendre la parole pour la réouverture officielle des tribunaux pour accueillir Mr Moise à sa manière.

Jean Herby DIEUDONNÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here