Mandoline du silence de Guten Rachard Jean- Baptiste, Un livre absolument à lire.

0
270

Des mots. Une musique. De Mandoline du silence à Guten, il n’y a pas de frontières. Un ruisseau qui déverse des pensées nourricières. Tel est donc l’effet des écrits du poète Guten RACHARD JEAN-BAPTISTE.

Entrons dans la danse du livre. Lire attentivement, chaque vers, chaque strophe de ce recueil, c’est se baigner dans une source vitale.

Je dirais que l’art poétique chez Guten est miracle. En savourant la profondeur de ses vers, il y a un silence caché qui n’est pas totalement silence.

Le poète trouve son inspiration, de nulle part pour manier les mots avec une telle élégance, une habileté. C’est un poète qui ose parler au nom de nous. Le jeune homme, habite une terre fertile d’écrivains, de peintres, de musiciens, d’artistes; d’un pays qui donne naissance à de grands poètes. Guten est né poète. Il est né avec un soleil dans un corps forgé par la blessure, la vérité, la liberté et la tristesse. Lisons un extrait de son livre :

Nos malheurs
Se conservent
Dans nos poches
Comme monnaie d’échange
À chaque expérience
Une porte s’ouvre
Au jardin de la réalité

La réalité est un jardin de bonheur et de conscience. La poésie est alors la clef qui ouvre la porte durement fermée par mille et une chaînes. Le poète est un homme d’expérience cherchant la lumière pour éclairer la lanterne des autres. Le poète joue avec les mots dans les nuages pour réinventer un monde plus tranquille et plus beau. Il continue en disant :

Il faut sucer
À contre temps
La doudoune pointue
De nos femmes rares
Chevaucher à califourchon
Un espoir venu de nulle part
J’envie à grands yeux
Un royaume bourré de reines
Qui querellaient
Qu’Ave-Maria

Mandoline du silence est, sans relâche, un livre réussi. L’auteur fait montre sa maturité et son grand talent, un talent rare. Il est d’ailleurs l’un des écrivains de cette catégorie de jeunes qui aura à marquer l’histoire de la poésie contemporaine haïtienne. À la fois une arme mystérieuse, d’amour, d’espoir, de paix et de guerre, la poésie de Guten est une grande invitation.

Blédens DUTREUIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here