Le MENFP lance un cri d’alarme pour la poursuite des activités scolaires

0
758

Port-au-Prince, le 5 octobre 2019

Communiqué de presse

Profondément alarmé par le climat délétère qui continue d’affecter le fonctionnement des activités scolaires et universitaires, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) lance, une fois de plus, un cri d’alarme à tous les acteurs et toutes les forces vives de la nation pour que les apprenants ( élèves, étudiants et autres) puissent poursuivre leurs activités académiques en toute quiétude.

Suivant le Cadre d’action d’Incheon de 2030 (Corée du Sud, 2015), tous les Etats dont Haiti ont convenu de protéger les lieux d’apprentissage en toutes circonstances et de permettre aux apprenants d’avoir accès à l’éducation même en temps de guerre.

Il est anormal que nos élèves/étudiants ainsi que les centres d’enseignement-apprentissage soient l’otage de la politique, depuis de nombreuses années.

Il est souhaitable et même nécessaire que les structures de formation fonctionnent en dehors de la politique et ainsi permettre aux enfants et aux jeunes de construire leur avenir par l’éducation.

« Chacun a le droit d’exprimer ses revendications, mais sans porter atteinte au droit à l’éducation des uns et des autres ».

« Cette Haïti différente dont nous rêvons tous ne sera pas possible sans l’éducation ».

Le MENFP demande donc à tous les agents éducatifs, spécialement les parents et les enseignants, ainsi qu’ à la population, en général, d’accompagner nos enfants sur le chemin de l’école et de protéger les établissements scolaires et les autres espaces de formation en toutes circonstances.

Le MENFP remercie déjà tous les partenaires et acteurs pour leur support et l’écho favorable qu’ils donneront à ce cri d’alarme pour l’éducation dans l’intérêt de nos élèves et étudiants.

Bureau de communication/ MENFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here