Didier Drogba tacle Lionel Messi.

0
7634

Le quintuple ballon d’or argentin Lionel Andres Messi a relâché des propos grossiers à l’égard du corps d’arbitrage, puis envers la COMBEBOL, après la défaite 2-0 en demi-finale face à la Seleçao.

Le dossard 10 de l’albiceleste, irrité, frusté, après le succès de la sélection brésilienne contre les argentins en demi-finale de la copa America, n’a pas caché sa frustration en allant jusqu’à critiquer le corps d’arbitrage par des propos qui font beaucoup de débat dans le monde du foot-ball.

Explusé lors du match de classement entre le Chili et l’Argentine, la Pulga a relâché des mots injurieux, des propos qui font vibrer les responsables de la CONMEBOL.

« Je ne suis pas allé chercher ma médaille, parce que tout a été construit pour le Brésil, je ne voulais pas faire partie de cette compétition corrumpue. » a avoué le barcelonais.

Les perdants sont toujours calsitrants, Messi qui ne se voit pas de bon oeil et certains le qualifient comme un mauvais perdant.

L’international ivoirien, Didier Drogba, qui ne digère jamais l’élimination des blues de chelsea face au FC Barcelone lors des demi-finales retour de la ligue des champions saison 2008-2009, une rencontre qui a été dirigée par le norvégien Tom Ovrebo. L’ancien numéro 11 des londoniens Drogba, n’a pas mis sa langue dans sa poche pour répondre illico à Messi qui se dit qu’il n’est pas allé cherché sa médaille.

« En 2009 tu allais chercher ta médaille de League des Champions après l’élimination de Chelsea après tout le support de Tom Ovrebo, puis tu n’as pas honte de répéter tout ceci », a déclaré l’ex capitaine des Éléphants.

Quant à la CONMEBOL, en guise de réaction l’instance mère de la Copa América a réagit de façon très brutale.

 » Il est inacceptable qu’à la suite d’incidents spécifiques à la compétition […], des accusations infondées aient été lancées, qui manquent de vérité et mettent en cause l’intégrité de la Copa America », a fait savoir l’instance dans un communiqué.

Pour plus d’un Messi commence à montrer une autre facette de son personnage, celui d’un protestateur, quelqu’un qui dénonce à haute voix des possibles cas de corruption dans le foot-ball. Mais pour certains, le capitaine Argentin fait cette sortie juste parcequ’il n’est pas en mesure de doter son pays d’un titre majeur.

Le fils de Rosario risque gros après cette accusation fracassante qui pourrait même aller jusqu’à deux ans de suspension par la Conféderation Sud Américaine de foot-ball (CONMEBOL).

Youcy FRANÇOIS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here