Des universitaires fixent leur position sur la crise actuelle.

0
232

Des étudiants membres du conseil de l’UEH ont fixé leur position sur la crise actuelle. Dans un document paru dans l’après-midi du dimanche 13 Octobre, leur exigence est claire, le départ du chef de l’Etat.

Si la position de la communauté universitaire était connue depuis le début de la crise, la sortie du document émanant des étudiants membres du conseil de l’UEH marque un tournant dans la crise qui secoue le pays depuis plus d’un mois.
Exigence est faite au locataire du palais national de remettre sa démission pour incompétence et moralité douteuse selon le dit document.

Le parlement dans le collimateur des universitaires
Le parlement, lui aussi se trouve dans le collimateur des universitaires, ce dernier doit démissionner pour un dénouement de la crise. Car co-dépositaire de la souveraineté nationale, il a failli à sa mission de contrôler les actions gouvernementales. Le document rappelle que plusieurs parlementaires sont indexés dans des scandales de corruption.

Proposition d’une transition

Selon le document, une transition doit se faire avec un juge issu de la cour de cassation et un gouvernement composé de personnalités techniquement capables dont la mission sera de répondre aux grands défis actuels, tels la précarité des conditions de vie, l’insécurité, la tenue du procès petrocaribe, la réforme constitutionnelle et l’organisation des élections. Un mandat de trois ans sera octroyé au dit gouvernement de transition.

Il est à noter que la pression se fait de plus en plus pressante sur le président et ses alliés. Hier à l’appel des artistes, une imposante foule a battu le pavé.

Belardet Brisseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here