Comment se protéger au mieux des gaz lacrymogènes dans les manifestations?

0
145

Les dangers des gaz lacrymogènes à long terme pour votre santé :

Une nécrose des tissus dans les voies respiratoires
Une nécrose des tissus dans l’appareil digestif
Des œdèmes pulmonaires (trou ou bulle d’air dans le ou les poumons)
Des hémorragies internes (hémorragies des glandes surrénales)
Le gaz lacrymogène, une toxicité mortelle :

Plusieurs études démontrent la toxicité importante de ces gaz dans un espace confiné.
Plusieurs études ont rapporté des décès dus à ces gaz.
Ainsi, lorsqu’une personne reçoit des bombes à gaz lacrymogènes à l’intérieur (cas des personnes âgées et des bébés), elle risque de perdre la vie assez rapidement.
Cette issue fatale, lors d’expertise médico-légale, est due soit à une atteinte pulmonaire et/ou une asphyxie.
Les gaz toxiques sont de puissants irritants pour les muqueuses et des activateurs des glandes lacrymales.

Les effets à long terme sont de 3 types :
l’effet mutagène et donc cancérigène des produits.
L’effet tératogène : les femmes enceintes risquent donc d’avoir des enfants avec des malformations.
L’effet nécrosant : une pneumo pathologie chronique peut malheureusement s’installer et devenir irréversible.

Ces gaz toxiques sont rapidement absorbés par voie pulmonaire. Une grande partie est hydrolysée puis éliminée par les reins dans les urines.

Nos conseils pour limiter les risques, les effets et les dangers des gaz lacrymogène pour votre santé :

Rester calme si vous avez reçu du gaz lacrymogène, pas de panique.
Eloignez vous le plus possible de la foule.
Ne vous touchez pas le visage et ne vous frottez pas les yeux.
Il faut se moucher et cracher, pour évacuer les produits chimiques.
Le vinaigre et le citron permettent de diminuer la toxicité de ces gaz en réagissant avec eux.
Il est donc conseillé d’imbiber les mouchoirs avec du vinaigre ou du citron pour respirer moins ces toxiques.

Il est conseillé aux femmes enceintes d’augmenter la surveillance médicale de leur grossesse et pour les personnes ayant présenté des atteintes pulmonaire, il leur est conseillé de faire des radios pulmonaires à distance de l’exposition à ces gaz toxiques.

Si vous avez des gènes respiratoires qui durent, aller voir un pneumologue.
Si lors d’une manifestion vous ne vous sentez pas bien du tout, aller voir les pompiers ou les secours.

Concernant les yeux, les différentes sources recommandent d’éviter de porter des lentilles de vue lorsqu’on risque d’être exposé aux gaz lacrymogènes [7]. Le gaz peut se coincer sous les lentilles et endommager la vue. En cas d’exposition aux gaz avec des lentilles, il est conseillé de les faire retirer rapidement par quelqu’un dont les mains n’ont pas été contaminées par le gaz.

Concernant la peau :
* Il est déconseillé de s’enduire la peau de crème ou de corps gras qui fixent les gaz sur la peau
* Il est conseillé de bien se laver préventivement le visage et les vêtements avec du savon, ce qui empêche les gaz de se fixer[réf. nécessaire].
* Le Maalox est censé neutraliser les gaz, même si aucune source médicale ne le confirme, et certains conseillent de préparer une solution de Maalox dilué à cinquante pour cent pour s’en asperger le visage
S’équiper permet de minimiser l’effet des gaz lacrymogènes :
* La meilleur des protections est le masque à gaz. Cependant, le masque à gaz est considéré comme une arme dans beaucoup de pays et son utilisation interdite sans autorisation.
* Les lunettes de ski ou de plongée (piscine) protègent efficacement les yeux et le masque de chirurgien, le bas du visage.
* Un foulard imbibé de vinaigre ou de citron sur le visage aide à respirer, l’acidité filtrant les gaz
En cas d’exposition aux gaz lacrymogènes,
* Il ne faut surtout pas se frotter les yeux, ce qui accroît les larmes et donc la réaction allergique et la douleur
* La meilleure solution consiste à rincer abondamment les yeux à l’aide d’un sérum physiologique.

L’eau pure peut parfois augmenter la douleur si elle n’est pas versée en abondance car elle dissout les cristaux déposés par le gaz

#source : Dakaractu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here